UPPIG : les patrons des médias étaient reçu en audience chez Dieudonné Minlama Mintogo, responsable du cabinet CECA

L'Union des Patrons de la Presse Privée Indépendante du Gabon (UPPIG) fait état de sa rencontre avec le premier responsable du cabinet CECA en la personne de Dieudonné Minlama Mintogo dans un communiqué rendu public récemment. Nous vous le partageons ci-après ;

L’Union des Patrons de la Presse Indépendante du Gabon (UPPIG) a échangé, mardi 15 février 2022 dernier, dans le cadre d’une audience, avec monsieur Dieudonné Minlama Mintogo, responsable du Cabinet CECA.

À l’ordre du jour : la présentation de quelques civilités à ce dernier, du fait de son implication dans le rayonnement de la presse privée gabonaise.

Après ces usages, les responsables de l’Union des Patrons de la Presse Indépendante du Gabon (UPPIG), tout en exprimant leur satisfécit, ont abordé certains points inhérents aux contrats passés entre Gabon Special Economic Zone (GSEZ) et de nombreuses entreprises de presse, via le Cabinet CECA.

L’excellence des échanges faisant, Dieudonné Minlama Mintogo, explicite, a présenté le groupe GSEZ comme un partenaire privilégié de la presse gabonaise, et souhaité conséquemment, une solidité continue de leurs rapports.

Un sentiment partagé par les premiers responsables de l’UPPIG, lesquels ont formulé le même vœu, de même que celui relatif à l’amélioration des conditions d’exécution des différents contrats.

« De bonnes choses se profilent à l’horizon pour vous. Je me ferai le devoir d’en faire l’annonce au cours d’une réunion que je convoquerai, avec les différents patrons de presse », a déclaré Dieudonné Minlama Mintogo.

« Le président Dieudonné Minlama Mintogo est un homme ouvert, qui a toujours privilégié le débat, même contradictoire, pour la clarté dans toutes les préoccupations qui lui sont posées », a confié Aimé Claude Pango, président de l’UPPIG, peu après la rencontre.

« Face à nos partenaires, nous sommes très souvent confrontés à une difficulté: l’ouverture. La particularité de monsieur Dieudonné Minlama Mintogo est celle de toujours recevoir, écouter et réagir dans la plus grande précision. C’est en raison de cette qualité, devenue très rare chez les managers et les leaders politiques, que nous avons tenu à lui présenter nos civilités et aborder quelques questions essentielles. La presse gabonaise a besoin de pousser encore plus haut. Et cela passe nécessairement par l’érection d’un certain nombre de piédestaux. Aussi bien administratifs, politiques qu’économiques. GSEZ est à ce jour le premier partenaire de la presse indépendante gabonaise, et ça, c’est à féliciter », a déclaré Stive Roméo Makanga, le secrétaire général.

Quitter la version mobile