SOCIÉTÉ

Session criminelle spécialisée / dernière journée : Renaud Allogho écope de 8 ans d’emprisonnement

Renaud Allogho Akoué se voit condamné à 8 ans de réclusion criminelle au bout de trois longues journées d’audience.

Poursuivi pour des faits de détournement de deniers publics, concussion et blanchiment des capitaux pendant sa gestion de la Caisse nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) en tant que Directeur Général entre octobre 2017 et novembre 2019 où il aurait dissimulé plus de 600 millions de FCFA, Renaud Allogho Akoué a été fixé sur son sort le vendredi 5 août 2022.

En effet, au bout de trois jours d’audience il s’est vu déclaré par la Cour Criminelle Spécialisée, Non-coupable du délit de concussion ;

Coupable du crime de détournement de fonds publics ;

Coupable du délit de blanchiment des capitaux ;

En répression, il a été condamné à 8 ans de prison, dont 1 an avec sursis, 10 millions d’amendes et 4 milliards de dommages-intérêts. La défense a 5 jours pour se pourvoir en cassation.

Après avoir été placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville en novembre 2019, l’ancien DG de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale devrait encore purger pas moins de 5 ans au niouf avant d’être un homme libre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page