POLITIQUE

Révision constitutionnelle / Assemblée nationale – Sénat : Des parlementaires zinzins ?


Le projet de révision constitutionnelle mis en branle lors du Conseil des ministres daté du 18 décembre 2020 à également été adopté hier par les Sénateurs dont la plupart sont issus du Parti Démocratique Gabonais (PDG). 75 sénateurs au total ont voté pour la mise en œuvre de la nouvelle Constitution.

Pour bon nombre de Gabonais ce Sénat là n’était nullement capable de faire autrement que leurs collègues de l’Assemblée nationale, tels des béni oui ils sont allés dans le même sens de vote du projet de loi adopté à l’hémicycle du palais Léon Mba le 23 décembre écoulé, où 120 députés sur 135 étaient pour ce projet de révision constitutionnelle.

Ainsi, du côté du palais Georges Rawiri la majorité de sénateurs se sont réjouis d’approuver en des termes identiques à ceux de l’Assemblée nationale, le projet de loi portant révision de la constitution de la République gabonaise, telle que l’a indiqué la présidente du sénat, Milebou Aubusson épouse Mboussou dans son propos circonstanciel.

La réunion des deux chambres du parlement à savoir, Assemblée nationale et Sénat pour l’approbation définitive de cette nouvelle Constitution tant boudée au sein de l’opinion s’est tenue dans la même journée du mardi 29 décembre 2020.

« Qu’ils fassent ce qu’ils veulent de la constitution puisqu’ils sont élus pour faire plaisir à leur distingué camarade président et non au peuple gabonais qu’ils sont censés représentés. Pour des gens normaux comment peut-on accepter de telles inepties ; la nomination des sénateurs, un ministre supérieur à son chef de gouvernement, mieux encore, un président de la République libre comme l’air sans répondre de sa gestion du pays, comme si le Gabon était un champ de patates. » À déploré Mr Mombo Jean Gaspard en apprenant l’adoption de la nouvelle constitution par la chambre basse du parlement.


Articles similaires

Un commentaire

  1. De vrais pauvres types que les Bongo -Valentin -3M-QUAI D’ORSAY considèrent simplement depuis toujours comme des chiens à qui il suffit de jeter un os pour les calmer de toute agitation. Pitié ! Mais c’est comme ça avec ce peuple gabonais considéré comme le peuple le plus MABOULE du monde. A Ntare Nzame! !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page