Gabon Power Company / projet d’électrification rurale, axe lebamba – makongonio : inspection du chantier

Gabon Power Company (GPC) l’entité du Fonds Gabonais d'Investissements Stratégiques (FGIS), dédiée au financement des projets de production d’électricité et d’eau potable au Gabon, a procédé le vendredi 5 janvier 2024, au contrôle de l’ensemble des travaux réalisés par la Société d’Électricité de Téléphone et d’Eau du Gabon (SETEG), sur le chantier du projet d’électrification rurale de l'axe Lebamba – Makongonio.

Ce projet financé par GPC et développé en collaboration avec le Ministère de l’Énergie et des Ressources Hydraulique, et la SEEG, lancé en janvier 2023 par la SETEG sur un linéaire de 40 km est l’une des priorités du gouvernement de la transition afin d’augmenter l’accès à l’électricité en milieu rural au Gabon. Il met un accent particulier sur l’amélioration des conditions de vie de la population et a permis d’employer 250 personnes.

Les progrès enregistrés depuis sa mise en œuvre sont : la construction de 25 km de ligne Haute Tension de 20 kV (HTA) entre Lebamba et Mandji, incluant les réseaux Basse Tension (BT) associés ; 

La réhabilitation de 11 km de lignes électriques existantes entre Mandji et Makongonio, où les travaux restants s’étendront seulement sur 4 km avant la livraison définitive du chantier.  

Le but étant d’offrir une électricité propre et décarbonée à 2000 foyers environ situés dans sept (7) villages de la province de la Ngounié à savoir : KandaMoukoundouMandjiDibwanguiBilalaNdoubi et Makongonio.  

Une vue d’ensemble de l’un des 7 villages impactés par le projet d’électrification rurale de l’axe Lebamba – Makongonio © D.R.

Philippe Jr. OSSOUCAH, Directeur Général Adjoint de Gabon Power Company s’est prononcé à l’occasion :

« Ce projet relevant des engagements RSE de GPC, est le fruit d’une collaboration entre le Ministère de l’Energie et des Ressources Hydraulique, la GPC, la SETEG et la SEEG. À terme, le projet favorisa le retour sur leurs terres des ressortissants de cette région qui ont été contraints de s’installer à Lebamba par manque d’électricité. Ainsi, leurs retours relanceront l’activité agricole, forestière, minière et favoriseront de nouveau l’éducation des jeunes grâce au retour des enseignants dans les établissements primaires et secondaires. » 

Le Directeur Général de la Société d’Électricité de Téléphone et d’Eau du Gabon, Innocent Parfait BITEGHE, a pour sa part souligné : « Nous sommes ravis de montrer aujourd’hui les avancées que nous avons réalisé sur le chantier. Cela démontre notre expertise acquise en 47 ans d’existence, sur la réalisation des projets de ligne électrique. C’est aussi la preuve de notre volonté à terminer au plus vite ce chantier attendu par la population, qui nous a permis d’embaucher mensuellement une trentaine de personnes au niveau local. » 

Quitter la version mobile