FMI/Covid-19 : Le Gabon recevra une aide financière supplémentaire à hauteur de 92 milliards de FCFA

Les financements des bailleurs de fonds en faveur du Gabon n’en finissent plus, après un premier prêt de 88 milliards de francs CFA accordé, le 9 avril 2020, le conseil d’administration du Fonds monétaire International (FMI) a une nouvelle fois approuvé, un décaissement supplémentaire de 152,61 millions de dollars soit 92 milliards de nos francs au compte de l’instrument de financement rapide (IFR), le 31 juillet 2020 suite à la crise sanitaire occasionnée par la pandémie du coronavirus.

Du fait, de la diminution de la demande extérieure et l’intensification des effets de la pandémie de la COVID-19 ayant plombé les perspectives de croissance et aggravé les positions extérieures et budgétaires du pays. Estime le FMI.

Ainsi, les ressources supplémentaires fournies au titre de l’IFR contribueront à renforcer les services de santé, à protéger les groupes les plus vulnérables ainsi qu’à soutenir le secteur privé.

« Les administrateurs prennent acte des progrès réalisés par les autorités dans la mise en œuvre de mesures immédiates visant à limiter la propagation du virus et à en atténuer les répercussions sociales et économiques.

Ils notent toutefois qu’une nouvelle détérioration de la conjoncture mondiale et une intensification des effets de la pandémie de la COVID-19 ont considérablement assombri les perspectives macroéconomiques depuis le premier achat au titre de l’IFR, ce qui a créé de nouveaux besoins de financement.

La nouvelle demande au titre de l’IFR fournira un soutien budgétaire et contribuera à catalyser un soutien supplémentaire de la part des partenaires au développement
», a indiqué Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI.


Quitter la version mobile