SOCIÉTÉ

Fait divers / Koulamoutou : Deux décès après consommation d’un puissant aphrodisiaque

Triste spectacle vécu récemment par les habitants du quartier Bataillon dans le 1er arrondissement de la ville de Koulamoutou où deux compatriotes sont passés de vie à trépas après avoir consommé un cinglant aphrodisiaque concocté à base de racines et écorces de plantes totalement méconnues.

Voulant être très viril des compatriotes vont perdre la vie de façon ubuesque.

Selon notre source, un sexagénaire va se procurer une bouteille d’aphrodisiaque artisanal communément appelée ‘’ la bouteille des garçons ‘’ pour semble-t-il élever ses performances sexuelles, mais c’est sans connaître le degré de fermentation du produit prêt à la consommation.

Avant de se détendre avec sa partenaire il consomme son remède avec du vin de palme tel que l’aurait conseillé le vendeur pendant l’achat. Quelques minutes plu tard il est pris de violentes douleurs au ventre avant d’être conduit par des personnes de bonne volonté, de toute urgence, au centre hospitalier régional Paul MOUKAMBI où malheureusement il décède.

D’après la même source, la deuxième victime quant à elle, c’est en témoignant de la non-dangerosité du produit qu’il va se permettre à son tour de le consommer dans un verre au clairon, affirmant qu’il a pour habitude d’en boire avec son oncle, donc qu’il ne peut l’avoir tué. Mais manque de pot il mourra à son tour quelques heures après, et dans les mêmes conditions que son oncle.

Cette affaire vient mettre en lumière la dangerosité des aphrodisiaques vendus sans assistance par des commerçants véreux dont l’unique but est de se faire de l’argent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page