SOCIÉTÉ

Fait divers / Mouila : un individu non identifié attache ses deux chiens Mugheri nuitamment à une fontaine d’eau potable familiale

Cette histoire vient se greffer à bien d'autres dont les faits se sont également produits à Tsouka, l’un des quartiers les plus réputés du 1er arrondissement de la Commune de Mouila. 

Il s’agit de la découverte au petit matin du vendredi 20 octobre 2023 de deux (2) chiens communément appelés “Mugheri”, ligotés à une fontaine d’eau potable familiale. L’auteur de cet effroyable geste étant méconnu, il était donc impossible de savoir d’où provenaient-ils et quelle était la motivation de leur maître. 

Dans ce quartier comme partout ailleurs dans la capitale provinciale de la Ngounié, il n’est plus rare de voir des animaux morts à des carrefours ou aux pieds d’arbres. Peut-être des sacrifices perpétrés par certains Molvillois dans le but d’être élevés socialement, précisément ceux à la recherche des nominations en Conseil des ministres. 

Selon certaines indiscrétions, la présence de ces chiens à cet endroit n’avait pour seul but que de dissuader les voleurs d’eau potable nocturnes et rien d’autre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page