Musique / Nécrologie : Yves Delbrah décède à Cergy à Paris

Yves Delbrah n’est plus de ce monde, il s’est éteint dans la nuit du jeudi 21 juillet 2022 à l’âge de 64 ans dans un hôpital de Cergy Pantoise.

L’ancien capitaine d’Azingo nationale (Gabon) et auteur d’une discographie bien fournie dans laquelle l’on retient des titres à succès tels ; « Efemo » ou « Nkombé » s’en est allé à Paris dès suite d’une courte maladie.

Yves Delbrah est né le 11 octobre 1958 à Port-Gentil, où il fait ses études primaires. Quelques années plu tard à Libreville où il vient poursuivre ses études, notamment au lycée National Léon Mba, il intègre l’équipe de football des Anges ABC, puis l’équipe nationale Azingo désormais connue sous l’appellation des Panthères.

Son baccalauréat dans la poche, il intègre l’armée gabonaise au grade d’officier. Amoureux des arts et de la culture, il devient d’abord chanteur interprète puis se lance dans la littérature à travers son œuvre baptisée : « lueurs du crépuscule » éditée chez les « trois colonnes ».

Yves Delbrah retrouve dans l’au-delà ses compères auteurs, compositeurs, interprètes gabonais ; Serge Egniga, Christ Ayoum, Oliver N’gomaMackjoss, Pierre Claver ZengEdingo, et bien d’autres. Il laisse derrière lui une grande famille durement éprouvée.

Quitter la version mobile