CULTURE

Communautés du Gabon : COLLECTIF PÂKA, pour la valorisation du peuple APINDJI

Présente en majorité dans la Province de la Ngounié et disséminée dans le reste des Provinces que compte le Gabon, la Communauté Apindji fait partie intégrante du Peuple Gabonais confiné dans leurs domiciles depuis le 16 mars 2020. Un confinement occasionné par la Pandémie du Covid-19 qui n’a pas fini de détruire des vies, en même temps qu’il affame des ménages entiers. 

Soucieux des réelles difficultés que traversent les compatriotes en cette période, le Gouvernement gabonais a pris des mesures pour soulager les populations les plus fragiles. Pour y arriver, il a procédé à la création d’une Banque alimentaire devant permettre aux populations économiquement faibles, de bénéficier de la prise en charge des loyers, de la consommation d’eau et d’électricité, des kits alimentaires et de bons d’achat.

Cet élan de solidarité gouvernementale, n’a pas laissé insensibles des compatriotes issus de la Communauté Apindji, le Peuple désigné : « Kingâ-nâ dîbîty-nâ–Nzôndô-mômbâ ». 

En effet, pour appuyer cette action de solidarité face Covid-19 et le confinement qui s’en suit, le COLLECTIF PÂKA, en attendant sa sortie officielle où il compte présenter ses objectifs a initié récemment une action visant à alléger les charges de plusieurs familles issues la Communauté Apindji.

Après un travail de sélection, minutieusement organisé par les membres du Bureau, ce sont donc cinquante (50) familles qui ont bénéficié d’une enveloppe à hauteur de 20.000 FCFA chacune, pour affronter leurs charges quotidiennes en cette période de confinement.

Cette sélection, qui tenait compte des ménages dont les critères de santé, de vieillesse, de faiblesse économique et bien d’autres étaient relevés, s’est faite dans plusieurs quartiers de Libreville et d’Owendo. Akanda constituant une étape ultérieure qui se fera après enquête. 

Il faut noter que le COLLECTIF PÂKA, selon ses responsables, n’est pas une Association, encore moins une ONG. C’est un rassemblement des filles et fils de la Communauté Apindji qui entendent mettre le Social au centre de leurs actions. Sa création date d’il y a plus de deux (2) ans et n’a pas encore officiellement fait sa sortie. Et comme toute structure qui se respecte, le Bureau travaille à la mise en place d’un chronogramme qui fera déployer ce Collectif dans l’ensemble des Provinces du Gabon pour non seulement présenter ses objectifs et se faire connaître de la Communauté Apindji, mais aussi pour recueillir des adhésions et installer des antennes à même de garantir son ancrage national.

Prochainement nous vous livrerons la composition du Bureau du COLLECTIF PÂKA, en mettant en exergue le profil des membres le composant. En espérons que ce Collectif ne soit pas un feu de paille et ne s’éteigne comme d’autres Associations que la Communauté Apindji a vu naître. D’après La Voix de notre Peuple.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page