SOCIÉTÉ

CHU mère-enfant Jeanne Ebori / Affaire Obone Zue Brunelle et son bébé séquestrés pour facture impayée : Dame FROMENTIN décante la situation

Une dame au grand cœur règle la facture d’une jeune fille mère démunie, retenue contre son gré après avoir accouché d’un magnifique bébé au CHU mère-enfant de Jeanne Ebori à Libreville.

C’est depuis le 30 août dernier qu’ont été séquestrés Obone Zue Brunelle et son nouveau-né pour facture impayée.

La jeune femme arrivée sans un seul rond, encore moins sans carte d’immatriculation CNAMGS dans cette structure hospitalière pendant les contraceptions s’est vue empêcher de quitter les lieux pour n’avoir pas soldé sa facture s’élevant à 733 465 FCFA, cela après avoir bénéficié trois jours durant des soins nécessaires pour la venue au monde de son bébé.

La facture impayée au CHU mère-enfant de Jeanne Ebori par la jeune maman Obone Zue Brunelle © D.R.

Suite à la chaîne de solidarité initiée par de bonnes volontés à cet effet, Dame FROMENTIN, responsable du groupe scolaire ‘’Jean de la Fontaine’’, sensible à cette situation difficile que traversait la jeune Brunelle Obone Zue va se rendre immédiatement à l’Hôpital mère-enfant de Jeanne Ebori afin de régler cette facture. Ce geste de générosité libérant de facto la jeune maman et son nouveau-né.

Un nouveau cas de séquestration au CHU mère-enfant Jeanne Ebori devant interpellé nos gouvernants après les scandales du bébé Esther et du bébé mort-né également séquestrés pour défaut de paiements. Et la gratuité à l’accouchement selon le décret n°000111/PR/MS du 26 Mars 2018, si l’on en reparlait ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :