Affaire pédocriminalité dans le milieu du football gabonais : Serge Ahmed Mombo lit l’heure depuis ce matin au B2 ?

Après avoir été pris à sa descente d’avion à l’aéroport international Léon MBA par les agents de la Direction générale de la contre ingérence et la sécurité militaire (DGCISM) communément appelée « B2 » en janvier dernier a son retour de la CAN Total Cameroun, puis libéré, Serge Ahmed Mombo aurait été une nouvelle fois interpellé ce mercredi 20 Avril 2022 à Libreville par la même unité en charge du dossier de pédocriminalité l’impliquant aux côtés d’autres prédateurs sexuel.

Serge Ahmed Mombo serait à nouveau entre les mains des agents de la Direction générale de la contre ingérence et la sécurité militaire (DGCISM) communément appelée « B2 » dans le cadre de l’affaire d’abus sexuels sur mineurs dans le milieu du football. Cet ancien responsable du football gabonais est au cœur du scandale sexuel révélé par le journaliste français d’investigation, Romain Molina. 

Selon certaines sources, cette interpellation fait suite aux révélations faîtes récemment par l’ancien international gabonais, Ndong Parfait, entendu lui aussi mais en qualité de témoin dans cette affaire après avoir été semble-t-il saisi par plusieurs jeunes victimes.

Une grenade explosant vraisemblablement au visage de l’ancien président de la Ligue de football de l’Estuaire, auparavant, arbitre international et lieutenant de Police, pensant peut-être que cette affaire allait tomber aux oubliettes comme il en est souvent le cas.

Selon ces mêmes sources, ce pédophile présumé jusque-là en liberté pourrait très rapidement être placé sous mandat de dépôt au gros bouquet comme l’ont été quelques mois avant ses compères ; Coach CapelloKolo et Mikala.

Quitter la version mobile