SPORT

Affaire de pédophilie dans le milieu du football gabonais : Pierre Alain MOUNGUENGUI dormira dans les locaux du B2

Suite aux aveux de l’ancien président de la ligue de football de l’estuaire, Serge Ahmed Mombo, mettant directement en cause le président réélu de la Fédération gabonaise de football, Pierre-Alain Mounguengui, les services de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) communément appelée B2 décident de retenir en garde à vue le concerné afin de mieux l'auditionné.

Convoqué ce jeudi 21 avril 2022 dans les locaux de la sécurité militaire (DGCISM) communément appelée B2, Pierre Alain MOUNGUENGUI restera cette nuit en garde à vue. Il lui est reproché de n’avoir pas dénoncé des crimes dont il a eu connaissance ces dernières années. Des éléments matériels collecté par les enquêteurs mettent en mal le président réélu de la fédération gabonaise de football. Apprend-on.

Selon l’article 170 du Code pénal, Pierre Alain MOUNGUENGUI risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement et une amende de un 1 000 000 000 de francs CFA au plus ou l’une de ces deux peines seulement.

D’après notre source, il se pourrait que Pierre Alain MOUNGUENGUI n’occupe même pas son fauteuil de président de la FEGAFOOT pour la troisième fois car son sort serait déjà scellé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page